Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Pics de polution

Mesures d’urgence

Pour des raisons de santé publique, les autorités régionales ont déterminé des mesures d'urgence à adopter en cas de pic de pollution. Elles sont applicables chaque année du 1er novembre au 31 mars, dans les 19 communes bruxelloises.
Les pics de pollution hivernaux sont dus principalement à l’accumulation de polluants provenant des gaz d’échappement des véhicules, et dans une moindre mesure du chauffage des bâtiments et de l’activité industrielle. Ils peuvent survenir en période hivernale, quand le vent faible et le phénomène d’inversion thermique persistante empêchent la dispersion correcte des polluants dans l’air. La qualité de l’air est alors fortement dégradée et devient nocive. Les polluants principalement concernés sont le dioxyde d’azote (NO2) et les particules fines (PM 10). Ils peuvent entraîner une augmentation des problèmes respiratoires tels que l’asthme et accroître le risque de problèmes cardio-vasculaires.


Pour de plus amples informations sur les comportements à adopter pour limiter les risques de pollution : www.picdepollution.be


Ce type d’incident, d’une durée minimale de 2 jours, peut être prévu environ 48 heures à l’avance. C’est pour cette raison que l’on parle de mesures d’urgence : elles sont décidées et appliquées dans les 48 heures qui précèdent le pic. Ces mesures ont pour but de diminuer la concentration des polluants dans l’air et de réduire l’ampleur du pic. Elles se déclinent en 3 niveaux d’intervention distincts, selon la durée et l’intensité du pic à éviter.


Trois seuils différents

Seuil d'intervention 1 (peut survenir 2 à 3 fois par an) :
Drapeau jaune

  • Vitesse limitée à 90 km/h sur le ring de Bruxelles.
  • Vitesse limitée à 50 km/h sur les autres voiries.
  • La police renforce les contrôles de vitesse en Région bruxelloise.


 

Seuil d'intervention 2 (ne survient que tous les 2 à 3 ans) :

Drapeau orange

  • Application des mesures du seuil d’intervention 1.
  • Application du système de plaques alternées dans toute la Région bruxelloise dès minuit, durant 24 heures. Seules les voitures dont les plaques se terminent par un nombre pair (ou impair) peuvent circuler à Bruxelles. Les deux roues motorisés (cyclomoteur, moto, etc.) ne sont pas concernés par cette mesure.
  • Gratuité sur tout le réseau STIB et renforcement de son offre (notamment en heure de pointe).
  • Circulation interdite pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes entre 7h et 10h et entre 17h et 20h.
  • Obligation de limiter la température à 20° C dans les bâtiments de bureaux.

Seuil d'intervention 3 (très rare) :

drapeau rouge

  • Circulation interdite pour tous les véhicules dès minuit, durant 24 heures, à l’exception des véhicules prioritaires et des transports publics.

  • Gratuité sur tout le réseau STIB et renforcement de son offre (notamment en heure de pointe).

  • Obligation de limiter la température à 20° C dans les bâtiments de bureaux.
     

Dérogations

En cas de pic de pollution, l'usage de l'automobile en ville nuit gravement à votre santé et à celle de l'ensemble de la population. Une première recommandation est donc d’envisager l’usage d’un autre mode de déplacement. A ce titre, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

 

L’usage du vélo est déconseillé.
S'il ne vous est pas possible de reporter votre déplacement et/ou de l'effectuer autrement qu'en voiture, vous pouvez demander une dérogation valable un jour ou durant toute la période à risque (du 1er novembre au 31 mars). Ces dérogations sont valables sur le territoire des 19 communes de la Région bruxelloise.

Actions sur le document

Mois précédent Juillet 2017 Mois suivant

Juillet
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Vie Etterbeekoise -2017