Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Un plan pour vaincre la malpropreté

Le 21 septembre 2015, le conseil communal adopté à l’unanimité le Plan Propreté d’Etterbeek conçu à l’initiative du bourgmestre Vincent DE WOLF et de l’échevine de la Propreté Marie-Rose GEUTEN.

 

 

    

 

  • Pour consulter toutes les informations relatives au service Propreté et à la gestion de vos déchets, cliquez ici.

 


Pourquoi un Plan Propreté à Etterbeek ? La réponse est simple : nombreux sont les citoyens qui se plaignent de manière récurrente des problèmes de propreté constatés dans la commune. La propreté est par ailleurs l’une des priorités que la majorité s’est fixée en début de législature.

 

Rappelons d’abord qu’Etterbeek a déjà pris de nombreuses initiatives en cette matière ces dernières années. La création d’une déchetterie mobile, l’augmentation des effectifs du service nettoiement ou, plus récemment, le lancement d’un numéro vert pour le service Propreté (0800/25 755) et l’organisation d’opérations de contrôle avec la zone de police et Bruxelles-Propreté en sont quelques exemples.

 

Mais l’objectif du plan est d’aller plus loin, non seulement en renforçant et en pérennisant toutes les dispositions qui ont déjà été prises mais aussi en mettant en place de nouvelles actions. Dans un premier temps, les principales sources de malpropreté qui sévissent à Etterbeek ont été identifiées comme suit :

  • les sacs poubelles sortis en dehors des heures de collecte, mal triés ou non conformes ;
  • les dépôts clandestins abandonnés sur les trottoirs ou à proximité immédiate du mobilier urbain (bulles à verre ou collecteurs de vêtements) ;
  • les « petits déchets sauvages » (emballages, papiers, canettes, mégots de cigarettes, etc.) ;
  • les salissures (déjections canines, crachats, tags, affichage sauvage, etc.).

 

Ensuite, pour chacun de ces problèmes, des solutions préventives (information, sensibilisation et participation), réactives (adaptation des dispositifs de collecte et de nettoiement) et répressives (sanctions des incivilités) ont été proposées et mises en place.

En voici un bref aperçu :

  • renforcement des équipes de constatateurs chargés de verbaliser les petits actes de malpropreté ;
  • opérations coup de poing pour prendre les auteurs de dépôts clandestins en flagrant délit ;
  • fouilles quotidiennes de sacs poubelles sortis en dehors des heures de collectes ;
  • ajout de dates de sortie supplémentaires pour la déchetterie mobile ;
  • mise en place d’un nouveau dispositif pour éradiquer les tags (en partenariat avec la Mission locale pour l’Emploi) ;
  • lutte contre les mégots de cigarette ;
  • retrait systématique des cartes « J’achète votre voiture » apposées sur le pare brise des véhicules ;
  • renforcement de la signalétique aux abords des canisites.

 

Ce Plan prend en considération tous les faits de malpropreté auxquels nous sommes quotidiennement confrontés dans la commune et prévoit, dans chaque cas, des actions concrètes pour y remédier. Il constitue toutefois un engagement à long terme : tout ne peut pas être résolu dans l’immédiat. Son contenu est aussi évolutif. Les évaluations des actions entreprises ou planifiées seront permanentes et le contenu du Plan Propreté sera redéfini en fonction des constats opérés sur le terrain.

Actions sur le document

Mois précédent Avril 2017 Mois suivant

Avril
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Vie Etterbeekoise -2017