Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Le parc Félix Hap

Parc HapHistoire :

Le jardin Félix Hap; Cette belle propriété, au 510 chaussée de Wavre, d'une superficie d'environ un hectare et vingt ares, située entre la chaussée de Wavre et la rue Louis Hap, est connue sous le nom de "Jardin Félix Hap".

Elle fut achetée, en 1804, par Albert Joseph Hap. La propriété comprenait alors un château de style renaissance flamande (datant du XVIe siècle) dont il reste quelques vestiges, et un étang alimenté par le Broebelaer, affluent du Maelbeek.

François Louis Hap fit construire, en 1860, une maison située au numéro 508 de la chaussée de Wavre. La maison fut agrandie et transformée en 1905 par l'architecte Thoelen. Au rez-de-chaussée, la salle à manger fut décorée de six peintures murales d'Edouard Navez (1840-1910) présentent d'anciennes vues d'Etterbeek, notamment l'ancienne église Sainte-Gertrude et le moulin de la Chasse royale.

En 1959, Jean Hap instaura l'ouverture du jardin au public (mais uniquement quelques heures par jour et quelques mois par an). L'ouverture ne devint effective qu'en 1971. Devenu propriété communale depuis 1988, après la mort de Jean Hap, le parc est entretenu par la commune qui en assure également le gardiennage.

La façade, le hall d'entrée et la toiture de la maison sont classés depuis 1995.
Agréable et reposant, le jardin s'organise autour de quelques éléments distincts: les vestiges de l'ancien château, un étang, un kiosque et l'orangerie, qui servit aussi d'écurie et abrite aujourd'hui un atelier d'artiste. Ce parc est l'un des derniers vestiges de ce que fut jadis la verdoyante vallée du Maelbeek.

 

Situation :

Dans le bloc délimité par les rues Fétis et Louis Hap, l'avenue d'Auderghem et la chaussée de Wavre. 

Equipement :

Espace didactique sur les espèces végétales indigènes. 

Aménagement :

Ce parc est subdivisé en trois parties. Par l'entrée de la chaussée de Wavre, vous trouverez un espace engazonné jouxtant l'orangerie est les anciennes écuries de la propriété Hap. En continuant votre promenade, vous arriverez sur un étang alimenté naturellement par un affluent du Broebelaar. Cet étang est riche en espèces végétales, et il n'est pas rare d'y voir un canard ou une poule d'eau y faisant étape. La troisième partie de ce joyau est aménagée en refuge naturel en collaboration avec l'IBGE (Institut bruxellois de Gestion de l'environnement) et propose un espace didactique présentant quelques espèces végétales indigènes. Le refuge est accessible également par l'avenue d'Auderghem via la bibliothèque néerlandophone. 

Restrictions :

Le parc est consacré au repos et à la promenade. Les jeux de ballon, le vélo et les pique-niques y sont par conséquent formellement interdits.  

Remarque :

Peut-être le moins connu mais le plus beau des parcs etterbeekois. Ce parc est un écrin de nature en plein centre de la ville. Les amateurs de calme, de méditation et de nature y trouveront certainement leur bonheur.

Les heures d'ouvertures

De janvier à mai   9h - 18h30
Juin et juillet   9h - 21h
Août  9h - 20h
De septembre à décembre  9h à 18h30

 

Actions sur le document

Mois précédent Mai 2017 Mois suivant

Mai
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Vie Etterbeekoise -2017