Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Sur la ligne du temps

Période: du VIIIe au XVIe siècles

VIIIe Suivant une légende, Gertrude fille de Pépin de Landen, ancêtre de Charlemagne, et abbesse du Monastère de Nivelles, séjourne à Etterbeek et y fonde une chapelle.  
966 Un diplôme de l’Empereur Otton 1er mentionne l’église d’Etterbeek, alors orthographiée "latrebache".
1127

Un prêtre s’installe à demeure à Etterbeek, suite à une décision de l’Evêque de Cambrai, érigeant en demi-église la quarte-chapelle d’Etterbeek (orthographiée "letrabecca"), située près de l’actuelle rue Froissart.
Peu de temps après, une nouvelle église, plus grande, est construite près de l’emplacement de la dernière Eglise Sainte-Gertrude.

En ce qui concerne le nom de la commune, les spécialistes donnent au radical "Ett" la signification celtique de "mouvement vif". Etterbeek signifierait ainsi "ruisseau rapide". L'orthographe "Etterbeek", proche du nom actuel de la commune, apparaît pour sa part en 1138.

1295 Le Duc Jean II de Brabant accorde aux échevins de la Ville de Bruxelles le droit de percevoir l’accise sur la bière à Etterbeek qui, à l'époque n'appartient pas encore à la banlieue de Bruxelles
1435 27 habitations à Etterbeek.
1489 Etterbeek est ravagée par les troupes du Duc Albert de Saxe, en guerre avec les villes flamandes.

 

Vue historique de la rue général leman - gertrude


Période: XVIIe et XVIIIe siècles

1559  Etterbeek relève du nouvel archevêché de Malines.
1580 Les Iconoclastes dévastent Etterbeek dans le contexte des guerres de religion.
1601
1602

Premier registre paroissial des naissances.
Sous le règne des archiducs Albert et Isabelle, les sources du Broebelaer, affluent du Maelbeek, sont captées pour alimenter les sources artificielles du jardin botanique et zoologique des Ducs de Brabant, au château ducal du Coudenberg.

A cette époque, Etterbeek est une seigneurie et n'a pas encore son propre maïeur.

1628 Création d'une guilde de tireurs à l'arc, placée sous le patronage de Saint-Sébastien.
1673 Le Roi Charles II d'Espagne érige Etterbeek en baronnie, au profit de Don Diego-Henriquez de Castro, conseiller au Tribunal de la Chambre des Comptes et au Conseil de Guerre, et trésorier général des armées des Pays-Bas, pour le récompenser des services rendus.
1680

Construction du pied-à-terre de la baronnie. Ce bâtiment (le plus ancien d'Etterbeek) s'est maintenu jusqu'à nos jours.
Il est situé chaussée Saint-Pierre, 56/58, et a été classé comme monument en 1976.

Lorsqu'Etterbeek devint une baronnie, elle cessa de faire partie de la chef-mairie de Rhodes et eut son propre maïeur ainsi que cinq échevins et deux épartiteurs. La commune conserva cette organisation jusqu'à l'annexion à la France qui marqua la chute de l'ancien régime. Elle devint alors commune d'Etterbeek, canton de Woluwe-St-Etienne, arrondissement de Bruxelles, département de la Dyle. 

1689  Construction d'un moulin-à-vent au hameau de la Chasse, près de l'actuelle rue Joseph Buedts.  
1724 Il y a 31 auberges dans la partie etterbeekoise de la Vallée du Maelbeek.  
1778 Consécration d'une nouvelle église, près de l'actuelle place Van Meyel.
La Vallée du Maelbeek compte 53 étangs.

 

Avenue de tervueren

 

Période: XIXe siècle

1804

La commune compte 1.245 habitants. Albert-Joseph Hap est maire d'Etterbeek. 

1830

Indépendance de la Belgique.
André Lemort est bourgmestre d'Etterbeek.

1831

2.237 habitants et 500 maisons.
Naissance du sculpteur Constantin Meunier au 172 de la chaussée d'Etterbeek.

1837

Jean-Baptiste Cammaerts est bourgmestre.

1849

Une épidémie de choléra fait 85 morts à Etterbeek.
La commune compte plus de 3.000 habitants et 590 maisons.

1853

63 hectares du territoire d'Etterbeek sont annexés à la Ville de Bruxelles pour être incorporés au Quartier Léopold et au nouveau Champ de Manœuvres (futur parc du Cinquantenaire).

1854

Création de l'avenue d'Auderghem.

1861

Etterbeek est raccordée à un réseau de distribution de gaz.
François-Louis Hap est bourgmestre.

1862

Joseph Vandersmissen est bourgmestre. Il inaugure la première maison communale, avenue d'Auderghem (à l'emplacement de la partie centrale de l'actuel Hôtel communal).

1866

Nouvelle épidémie de choléra : 181 morts.
Etterbeek compte 4.611 habitants.
Charles De Buck est bourgmestre.

1869

Pierre Hap-Lemaître est bourgmestre.

1872

Edouard Lacomble est bourgmestre.

1873

Le Bas d'Etterbeek est alimenté en eau potable par la Ville de Bruxelles.

1875

Début de construction des casernes.

1876

Etterbeek compte plus de 10.000 habitants.
Ouverture du premier bureau de poste.

1881

Edouard Mesens est bourgmestre.

1885

Construction de l'église Sainte-Gertrude, démolie en 1993.

1888

Création du parc du Cinquantenaire.

1895

Généralisation de la distribution d'eau potable.
Création de l'avenue de Tervueren.

1897

Ouverture d'un nouveau cimetière situé à Woluwe-Saint-Lambert, square de Meudon, actuellement parc public.

1899

Etterbeek est raccordé à un réseau de distribution d'électricité.
Nestor Plissart est bourgmestre.

 

Avenue des casernes

 

Période: XXe siècle

1900

La population d'Etterbeek (20.838 habitants) est majoritairement francophone. Les débuts du XXème siècle sont marqués par une vague de construction importante.

1905

Construction, par le peintre Paul CAUCHIE, de la maison sise rue des Francs, 5 (classée comme monument en 1975).

1906

Construction de l'église Saint-Antoine de Padoue. Achèvement du boulevard Saint-Michel.

1907

Naissance d'Hergé au numéro 25 de la rue Cranz (actuellement numéro 33, rue Philippe Baucq).
Edmond Mesens est bourgmestre.

1910

Etterbeek compte 33.227 habitants.

1911

Ouverture de l'hôpital civil qui deviendra plus tard l'Institut médico-chirurgical d'Etterbeek, actuellement Maison de Repos et de Soins (M.R.S.), square Dr. Jean Joly.

1914
1918

Première guerre mondiale.

1918

Eugène Godeaux est bourgmestre.

1924

Paul Plissart est bourgmestre.

1928

Construction de l'église Notre-Dame du Sacré-Cœur.

1933

Etterbeek compte 45.328 habitants.
Louis Schmidt est bourgmestre.

1937

Création du stade communal, rue Baron Dhanis.

1939
1945

Seconde guerre mondiale.
Arrêté et condamné pour résistance à l'ennemi, le bourgmestre Louis Schmidt meurt en captivité en Allemagne, en 1944.

1945

René Piret est bourgmestre.

1947

Etterbeek compte 50.040 habitants.

1958

Inauguration du bâtiment central du nouvel Hôtel communal.
Achèvement de la place du Roi Vainqueur.
Ouverture du nouveau cimetière à Wezembeek-Oppem.

1961

La population etterbeekoise atteint son chiffre maximal : 52.837.

1971

Léon Defosset est bourgmestre.

1974

Début des travaux d'aménagement du Cours Saint-Michel ( ancien site de la gare de marchandise d'Etterbeek - Cinquantenaire).

1976

Inauguration du métro ( 4 stations sur Etterbeek).
Inauguration du Centre sportif de la rue de Champs.

1978

Inauguration de l'aile droite du nouvel Hôtel communal (services administratifs).

1982

Inauguration de l'aile gauche du nouvel Hôtel communal (service de police).

1991

Décès du bourgmestre Léon Defosset.

1992

Vincent De Wolf est bourgmestre.
Premier Marché médiéval à Etterbeek, aux Jardins de Fontenay.

1993

Démolition de l’ancienne caserne Rolin et début de construction du nouveau quartier du même nom.

1994

Création d’un Contrat de Sécurité (devenu aujourd’hui Contrat de Prévention) à Etterbeek.

1996

Le 1 er juillet de cette année, la piscine communale (rue des Champs) disparaît dans un incendie.

1997

Etterbeek fête les 100 ans de l’avenue de Tervueren, en présence de Leurs Majestés le Roi Albert II et la Reine Paola.
Cet anniversaire sera, dès cette date, célébré chaque année.

2000

Mise en œuvre d’un nouveau Plan de Stationnement à Etterbeek.
Création d’un Echevinat et d’un service du Développement durable.

2001

Etterbeek compte à nouveau plus 40.000 habitants (40.174 pour être précis).
Inauguration de la nouvelle bibliothèque néerlandophone (avenue d’Auderghem).

2002

Inauguration de la nouvelle piscine communale « L’Espadon ».

2003

Inauguration du nouveau home communal Beauport (chaussée de Wavre) et de la nouvelle bibliothèque Hergé (avenue de la Chasse).

2005

Création de la déchetterie mobile.

2008

Annonce publique du projet de réurbanisation des Jardins de la Chasse qui prévoit notamment la construction d’un nouvel Hôtel communal avenue des Casernes.

2009

Fin du chantier de l’Arsenal (logements, bureaux et espace public) le long de l’avenue des Volontaires, sur le site de l’ancien Arsenal.

 

La Chasse (quartier Etterbeek)

Actions sur le document

Mois précédent Novembre 2017 Mois suivant

Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Vie Etterbeekoise -2017