Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

L’ancienne clinique du Parc Léopold accueille un centre Fedasil

Ce centre hébergera dans un premier temps une centaine de demandeurs d’asile et sera ouvert pour une durée de 12 mois (pouvant aller jusqu’à 18 mois maximum).

L’information a récemment été communiquée aux riverains et a depuis lors été publiée dans la presse : un centre d’accueil pour demandeurs d’asile Fedasil s’ouvre durant la semaine du 4 mai sur le site de l’ancienne clinique du Parc Léopold, rue Froissart.

Il sera opérationnel pour une durée initiale de 12 mois, susceptible d’être prolongée de 6 mois maximum. Ce centre sera « ouvert », ce qui signifie que les résidents pourront y entrer et en sortir librement. Il s’agit de familles avec enfants, de couples ou encore de personnes isolées en provenance de diverses régions du monde.

Dans un premier temps, ce centre, dont la gestion sera assurée par la société G4S, accueillera une centaine de demandeurs d’asile. A terme, et après évaluation de la situation en concertation avec la commune, un maximum de 350 personnes pourraient y être logées.

 

Une installation progressive

 

Une réunion d’information en ligne pour les riverains a été organisée le lundi 4 mai : vous avez la possibilité d’en revoir les échanges ci-dessous.

Le bourgmestre Vincent De Wolf y a expliqué que même si le lieu choisi par les autorités fédérales  - en plein quartier européen et à deux pas de la place Jourdan – n’était sans doute pas le plus adéquat pour accueillir un centre Fedasil, la commune avait été sensible au fait que la situation actuelle exige des solutions d'urgence. «  Nous n’avons donc pas souhaité nous opposer à cette décision », a-t-il précisé. « Par contre, nous avons insisté pour obtenir toutes les garanties en matière d’encadrement et de sécurité, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du centre. En outre, l'installation sera progressive, évaluée et s'effectuera en parfaite concertation avec les autorités communales. »

 

Des tests pour le Covid 19

 

Deux précisions encore. D’une part, Fedasil ne sera pas l’unique occupant du bâtiment : l’école privée EOS, actuellement située au boulevard Louis Schmidt, à Etterbeek, s’y installera également dès la rentrée scolaire de septembre, et ce pour une durée de deux ans. Cette école compte actuellement 130 élèves. D’autre part, des dispositions particulières ont été prises par Fedasil dans le cadre de l’actuelle crise sanitaire : les demandeurs d’asile ne s’installeront dans le bâtiment qu’après avoir été soumis à deux test négatifs Covid-19 et, à l’intérieur du centre, les mesures strictes de confinement imposées à la population seront respectées.

Une information exhaustive concernant les modalités de fonctionnement et d’encadrement du centre Fedasil a été distribuée aux habitants du quartier. Par ailleurs, si des questions subsistent à ce sujet, il vous est toujours possible de les envoyer à l’adresse mail bourgmestre.dewolf@etterbeek.be Les services concernés vous y répondront dans les plus brefs délais.

 

Actions sur le document

Mots-clés associés : ,

Mois précédent Septembre 2020 Mois suivant

Septembre
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

La Vie Etterbeekoise - Votre mensuel officiel d'information communale