Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Une commission mixte pour débattre des signes coloniaux dans l’espace public

Cette initiative sera proposée par les partis de la majorité sous la forme d’une motion au prochain conseil communal

Que faire des signes rappelant explicitement le passé colonial de la Belgique dans l’espace public ? Cette question est sous les feux de l’actualité depuis plusieurs semaines.

 

Pour y répondre à les partis de la majorité (LB, Ecolo-Groen, PS-sp.a+) proposent de mettre en place une commission participative mixte qui sera chargée d’identifier les représentations de l’histoire coloniale dans l’espace public communal, de les contextualiser et de proposer des modifications ou des aménagements susceptibles d’éclairer ce passé.

 

Etterbeek, historiquement ville de casernes militaires, est en effet la commune de Belgique qui comprend la plus grande densité d’éléments patrimoniaux rappelant la colonisation (nom de rues, monuments, plaques commémoratives).

 

Cette commission aura donc pour mission de permettre à la population de remettre des avis sur le maintien des témoignages de l’histoire coloniale, leur contextualisation ou leur modification.

Une commission participative

Elle sera composée de dix élus représentant les différents groupes politiques du conseil communal, de 20 habitants de plus de 16 ans tirés au sort, ainsi que de personnes ressources issues du milieu académique, culturel ou de la fonction publique qui veilleront à assurer le caractère scientifique des travaux. Elle pourra aussi recueillir les avis des associations et des personnalités reconnues pour leur connaissance sur l’histoire coloniale.

 

Au terme de sa mission, cette  commission remettra un rapport contenant l’ensemble de ses propositions au Collège et au Conseil communal, qui se chargeront de les approuver et d’en assurer la mise en œuvre effective.

 

Ce processus participatif s’inscrit dans les engagements pris par les autorités locales afin d’œuvrer pour une commune plus inclusives et ouverte sur le monde. Les plaques de rue au nom de femmes  illustres tout comme les futures « balades décoloniales » témoignent également de cet engagement.

Cabinet du bourgmestre

02 627 23 51

 

Actions sur le document

Mots-clés associés : ,

Mois précédent Décembre 2020 Mois suivant

Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

La Vie Etterbeekoise - Votre mensuel officiel d'information communale