Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Plan Hiver

La commune ouvre un centre d’hébergement d’urgence complémentaire et ordonne des mesures spéciales de protection des sans-abris.

En raison de la vague de froid qui sévit actuellement sur le pays et des températures très basses prévues dans les jours à venir, le bourgmestre Vincent De Wolf a décidé de prendre une ordonnance de police imposant des mesures spéciales de protection des sans-abris, entre 20h et 7h du matin. En collaboration avec le président du CPAS Arnaud Van Praet, un centre d’hébergement d’urgence complémentaire au chauffoir de nuit existant, qui tourne déjà à plein régime, a aussi été mis en place. Ce nouveau centre d’urgence possède l’avantage d’être équipé de toilettes et, vu sa taille, facilite le respect des distanciations physiques au regard de la situation sanitaire actuelle.

 

En application de cette ordonnance, depuis le lundi 8 février (20h), toute personne sans-abri présente sur le territoire etterbeekois est dans l’obligation de trouver refuge au sein du dispositif déployé par la commune afin d’y être protégée. À défaut de respecter cette obligation, les intéressés pourront y être emmenés indépendamment de leur consentement. Dès leur prise en charge, l’intervention d’un médecin sera requise par la police afin d’évaluer l’état de santé de la personne ainsi que le risque pour sa sécurité si, en raison des conditions climatiques du moment, celle-ci retournait en extérieur. Sauf avis favorable du médecin, la personne sans-abri pourra alors être retenue jusqu’au lendemain matin.

 

Cette mesure exceptionnelle a été ordonnée en raison du risque certain des conditions climatiques actuelles sur la sécurité des sans-abris, les températures nocturnes attendues d’ici au lundi 15 février allant descendre jusqu’à -10 degrés (source : Institut royal météorologique), avec un ressenti parfois plus bas encore pouvant augmenter gravement le risque d’hypothermie et de décès.

 

En conséquence, l’ordonnance de police du bourgmestre d’Etterbeek autorise, en cas de nécessité absolue et lorsque le médecin confirme le danger pour la santé, l’arrestation administrative des sans-abris qui agiraient de manière telle à mettre leur propre sécurité en danger en refusant d’être hébergés au sein d’un lieu d’accueil (type Bruss’Help) ou de rester au sein du chauffoir de nuit communal ou de la salle du parc de Fontenay-sous-Bois. Cette ordonnance de police est d’application jusqu’au lundi 15 février prochain et pourra être prolongée si l’épisode hivernal venait à perdurer.

Le chauffoir communal accessible jusqu’au printemps

Ouvert en collaboration avec le CPAS, ce refuge temporaire est accessible de jour (de 9h30 à 17h30) comme de nuit (de 19h à 7h), sur réservation vu les mesures sanitaires en vigueur à l’heure actuelle*. Ce chauffoir public restera ouvert jusqu’au 31 mars 2021, voire au-delà si les températures négatives persistent. Outre quelques boissons chaudes ainsi qu’un peu de compagnie et de réconfort, les personnes qui s’y rendent y trouveront également un espace-douche et une buanderie, de même qu'une aide sociale de première ligne grâce aux équipes du service de Prévention. Chaque jour, repas chaud, potage et petit-déjeuner leur seront aussi proposés. Enfin, signalons encore que la section locale de la Croix-Rouge y propose chaque dimanche des soins sur place.

* En raison de la pandémie de Covid-19, le dispositif hivernal a en effet dû être adapté cette année afin d’éviter au maximum le risque de contamination entre les personnes hébergées.

Actions sur le document

Mots-clés associés : ,

Mois précédent Février 2021 Mois suivant

Février
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

La Vie Etterbeekoise - Votre mensuel officiel d'information communale