Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Marc Sleen, auteur de BD et ami des animaux

Focus sur l’œuvre exceptionnelle et particulièrement prolifique de cet icône de la bande dessinée belge – À découvrir du 15 au 30/12 à l’Espace Entrée Libre.

Du jeudi 15 au vendredi 30 décembre 2016, l’Espace Entrée Libre situé dans le hall d’accueil de l’hôtel communal (avenue d’Auderghem 113) accueillera une exposition consacrée à l’œuvre exceptionnelle et particulièrement prolifique de l’auteur de bande dessinée Marc Sleen, l’un des maîtres incontestés du 9ème art.

 

Réalisée par le Centre Belge de la Bande Dessinée à l’initiative de la Fondation Marc Sleen et intitulée « Marc Sleen, auteur de BD et ami des animaux », celle-ci permettra au public de découvrir pas moins de 40 reproductions (panneaux de 60 cm x 80 cm, imprimés en français et en néerlandais) de certaines des planches parmi les plus originales et les plus représentatives du travail de l’artiste.

 

Comme la plupart des autres activités organisées au sein de l’Espace Entrée Libre, cette exposition est gratuite et ouverte à tous. Son vernissage aura lieu le jeudi 15 décembre 2016, dès 18h30, après quoi celle-ci restera accessible au public aux heures d’ouverture habituelles de l’administration, soit du lundi au vendredi, de 8h30 à 16h30.

 

Pour toute question et/ou demande complémentaire au sujet de cette exposition, vous pouvez prendre contact avec le service communal de la Culture francophone au 02 627 25 06 ou via l’adresse e-mail culturefrancophone@etterbeek.be.

 

 

 

 

BIOGRAPHIE DE L’ARTISTE

Né le 30 décembre 1922 près de Gand, Marc Sleen entame sa carrière en 1944 en tant que caricaturiste politique au journal « De Nieuwe Gids ». Après la parution d’une première bande dessinée intitulée « Les aventures de Nez », il entame en 1945 « Les aventures de Tom et Tony » dans « Ons Volkske », auxquels il consacrera deux albums. « Stropke et Flopke » prennent ensuite leur succession avant qu’il ne s’essaye également à la bande dessinée humoristique muette, pour finalement se consacrer à différentes séries : « Octave Blaireau », « Les Joyeux Petits Gars » ou encore « Miche et Célestin Radis ».

 

Véritable icône de la bande dessinée belge d’expression flamande, doté d’une verve éblouissante et d’une imagination sans limite, c’est finalement son personnage « Néron » qui le rendra célèbre auprès du grand public. Dès 1947 en effet, Marc Sleen se concentrera presqu’exclusivement sur celui-ci, lui consacrant au total plus de 200 aventures – une véritable prouesse artistique et technique qui vaudra d’ailleurs à l’auteur de figurer dans le Livre Guinness des Records pour la profusion de sa production !

 

À travers les principaux personnages de la série Néron, l’on découvre l’esprit inventif mais aussi la grande connaissance de l’être humain de ce dessinateur hors-pair. Distinguée à de nombreuses reprises, l’œuvre de Marc SLEEN a remporté différentes récompenses prestigieuses parmi lesquelles le Prix Saint-Michel, en 1974, pour l’album « Le virus du rire » ou encore un « Adhémar d’Or », de la part de la revue Stripgids, pour l’ensemble de sa carrière en 1993 – un prix qui porte d’ailleurs le nom du fils de son personnage Néron et qui est, en outre, à l’image de ce dernier !

 

En 1995, la Chambre belge des experts de la bande dessinée remet à Marc Sleen le prix de la meilleure BD de l’année 1994 pour sa trilogie « How ». En août 1998, il est anobli par le Roi Albert II et, dans le courant de 1999, ce même roi l’élèvera au rang de chevalier.

 

L’auteur connaît aussi particulièrement bien l’Afrique où il a participé à d’innombrables safaris. Sur place, il s’adonne en effet à sa grande passion pour la nature et plus particulièrement pour les éléphants. Il a d’ailleurs rédigé plusieurs livres sur le sujet et a aussi participé à la réalisation de différents documentaires pour la télévision. Tout cela l’amènera à assumer, dès 1984, la fonction d’administrateur du WWF pour la Belgique.

 

En 2003, alors âgé de 80 ans, il décide finalement d’arrêter la série Néron, dont le dernier album sera intitulé « Des larmes d’argent ». L’année 2009 est marquée par l’ouverture du Musée Marc SLEEN dans la rue des Sables à Bruxelles – juste en face du Centre Belge de la Bande Dessinée ! –, ce qui équivaut pour l’auteur à un retour symbolique aux sources puisqu’il s’agit, ni plus ni moins, de la rue dans laquelle il a fait naître un peu plus de 60 ans plus tôt son célèbre personnage Néron.

 

Dessinateur et scénariste d’exception qui aura marqué toute une génération de lecteurs, Marc SLEEN est décède le 6 novembre dernier. Il laisse derrière lui une œuvre magistrale qui fera incontestablement date dans l’histoire de la bande de dessinée belge.

Actions sur le document

Mois précédent Novembre 2020 Mois suivant

Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

La Vie Etterbeekoise - Votre mensuel officiel d'information communale