Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

JDC 2019

© Asymétrie et BAEB

 

Un nouveau centre administratif et des logements

La réurbanisation des Jardins de la Chasse (entre l’avenue des Casernes, la rue de Haerne et la rue Beckers) est le projet le plus ambitieux mené actuellement par la commune d’Etterbeek.

 

La construction d’un nouveau centre administratif regroupant dans le même bâtiment l’administration communale, le CPAS et un commissariat de police en est clairement la pierre angulaire.

 

Mais le site, dans sa totalité, couvre une superficie de 3 hectares et accueillera également près de 250 logements répartis dans plusieurs immeubles, des parkings en sous-sol, une crèche, une maison de la participation, de nouveaux locaux pour le centre d’aide à l’enfance et un espace vert accessible au public. C’est donc véritablement un nouveau quartier qui sortira de terre, à deux pas de la Chasse.

 

© Asymétrie et BAEB

C’est en 2006 que le collège des bourgmestre et échevins a pris la décision d’entreprendre le projet de réurbanisation des Jardins de la Chasse.

 

Un premier schéma directeur a été établi en 2007 ; un bureau d’études spécialisé en a ensuite garanti la viabilité sur le plan financier. En 2011, la délivrance des certificats d’urbanisme et d’environnement ainsi que le feu vert de la Région bruxelloise confirment le lancement du projet. Sur le site, les premières démolitions commencent : les pavillons de l’ancien hôpital d’Etterbeek sont rasés en 2013, les « briques jaunes » du CPAS suivent en 2014. Le permis d’urbanisme nécessaire à la construction du centre administratif est délivré en 2016 et, en mars 2017, le collège désigne l’entrepreneur chargé des travaux.

 

Le coup d’envoi du chantier de construction du centre administratif a été officiellement donné le 23 août 2017. Depuis lors, les travaux avancent à bon rythme et la première pierre du nouveau bâtiment a été posée par les autorités communales le 29 mai 2018.

© Asymétrie et BAEB

Le nouveau centre administratif – qui constitue le volet le plus important du projet des Jardins de la Chasse - aura comme principale particularité de regrouper au même endroit l’administration communale, les services du CPAS et un commissariat de police. Il sera entièrement passif, s’élèvera sur 6 niveaux (rez-de-chaussée + 5 étages) et totalisera une superficie de 15.000 m². En sous-sol, il y aura 300 places de parking ainsi qu’un funérarium multiconfessionnel, nouveau service que la commune mettra à la disposition des citoyens, en partenariat avec un exploitant privé.

 

L’entrée principale du bâtiment, agrémentée d’un large parvis, sera située avenue des Casernes. Outre son architecture, la principale différence avec l’actuelle administration communale, avenue d’Auderghem, est que l’accès du public sera limité au rez-de-chaussée et au premier étage (accueil et guichets) : une distinction nette sera opérée entre le front office et le back office et l’accès aux étages supérieurs sera sécurisé. Ceci constituera un réel avantage pour le citoyen. Désormais, ce n’est plus lui qui se déplacera jusqu’au service sollicité mais le fonctionnaire qui viendra à sa rencontre pour le recevoir au rez-de-chaussée ou au premier étage. Ajoutons que le service d’accueil sera renforcé et que la future zone des guichets sera bien plus spacieuse qu’elle ne l’est aujourd’hui. Aux étages, les bureaux seront par ailleurs aménagés en « open space ».

© Asymétrie et BAEB

Le projet inclut également la construction d’un immeuble comportant 37 logements et un espace horeca au rez-de-chaussée. Il sera construit (simultanément) à côté du centre administratif. Un bel espace vert accessible au public sera aménagé en intérieur d’îlot. Le visiteur qui pénètrera dans le centre administratif par l’entrée principale, côté avenue des Casernes, pourra également accéder directement au parc en traversant le rez-de-chaussée du bâtiment.

 

L’ancienne chapelle, située à quelques dizaines de mètres du nouveau bâtiment, sera le seul « vestige » conservé sur le site. Elle sera bien entendu complètement rénovée pour être reconvertie en maison de la participation.

© Asymétrie et BAEB

La durée totale du chantier (centre administratif + immeuble de logements) est estimée à 450 jours ouvrables. Les travaux ont démarré en août 2017. Le regroupement de l’administration communale, du CPAS et du commissariat de police aux Jardins de la Chasse devrait donc s’effectuer début 2020.

© Asymétrie et BAEB

Le coût de la construction du centre administratif d’Etterbeek et de l’immeuble de logements attenant est estimé à 35,2 millions € HTVA. La commune d’Etterbeek finance cet investissement sur fonds propres, sans subsides. Avant la mise en œuvre du projet, un bureau d’étude spécialisé a établi sa viabilité financière et assuré qu’il ne générera aucun déficit. Plusieurs immeubles de logements seront en effet construits sur le site et la commune, propriétaire du terrain, percevra des recettes sur chaque opération immobilière. Par ailleurs, s’agissant ici de la création d’un nouveau quartier, l’arrivée de nouveaux habitants sera, elle aussi, synonyme de recettes supplémentaires.

© Asymétrie et BAEB

La commune d’Etterbeek est le maître d’ouvrage de ce projet. Les architectes en sont les bureaux Jaspers-Eyers Architects et BAEB. Le premier s’est davantage investi dans la création du nouveau centre administratif ; le second est principalement concerné par le projet d’immeuble de logements attenant au centre administratif. Quant à l’entreprise chargée de la réalisation des travaux, il s’agit de la société momentanée CIT Blaton – CFE.

 

Actions sur le document

Mois précédent Septembre 2018 Mois suivant

Septembre
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930